Bienvenue sur le Site de Damien

08/10/2017

Mon Trail des Rois Maudits

posté à 20h21 dans "Saison 2017"

Après les 3 jours de Chartreuses, j'avais décidé de faire du Trail des Rois Maudits mon 2ème objectif de l'année.

Pourquoi cette course me direz vous ? déjà parce qu'elle est à côté de la maison mais aussi parce que je connais 1 partie de l'orga (la team TDA) et puis 50 km et 2000D+,cela reste un bel objectif.

La prépa débute début Aout juste après mes vacances. Tout se passe bien, je sens que je retrouve un peu de vitesse. Les séances de compex et la PPG sont aussi de retour afin de préparer le cuissots, mêmes si connaissant un partie du parcours j'ai prévu de prendre mes bâtons.

Mais début Septembre, les priorités changent : au niveau perso avec le départ d'un proche après un long combat, puis pro avec 1 grosse semaine de boulot dans la foulée.

J'essaye malgré tout de limiter la casse en tenant le plan du mieux que je peux.
Il faudra faire avec car il y a des priorités dans la vie et même si le Trail est souvent en haut de ma liste, il doit parfois laisser sa place.

Me voilà donc au départ du côté du Château Gaillard, avec une météo pas vraiment clémente : vent, pluie mais température correcte.



En attendant le départ je croise Fabrice et David du Team Raidlight ainsi que Xavier et Alex du team Biostore.

8h30 le départ est donné. Après un tour de piste pour allonger le peloton nous nous dirigeons vers Château Gaillard. Nous nous dirigeons ensuite vers les Petits Andelys et les 1ère difficultés. Comme prévu Isa, mon assistante de charme et de luxe est là pour m'encourager.



La pluie ayant rapidement arrêtée de tomber, je suis content d'avoir opté pour le mode oignon en passant ma veste par dessus mon sac. Je peux ainsi l'enlever et la ranger sans m'arrêter.

Avec les 1ères côtes, la température augmente et la vitesse baisse forcément. Bien que parti dans le 1er 1/3 ça bouchonne un peu.

On est sur une partie que je connais bien et les bâtons sont vraiment un plus sur ce parcours technique et glissant en descente.



Vers le 10ème kilo nous retrouvons une partie moins technique qui va nous emmener vers le 1er ravito. C'est l'occasion de revoir Isa et de me faire pointer 115éme.115ème ok mais sur combien ???



Au ravito, Isa est là et fait le plein de ma flask pendant que j’échange qq mots avec elle. Un bout de banane volé au ravito et hop c'est reparti pour une nouvelle partie un peu technique.

Isa zappe notre prochain point de rencontre de peur de me rater au ravito Km 24. Depuis les temps qu'elle me suit, c'est devenu une vrai pro qui connait son affaire.

Quand j'arrive, 1 nouvelle flask m'attend ainsi que du ravito solide. Encore un bout de banane et hop je repars. Mes ravitos flash me permettent de gagner les places que je perd sur le plat. Dès que ça devient roulant, je suis scotché alors que les autres ressemblent à des gazelles. Mais comme Isa me le dira par la suite, elle a bien senti que j'étais moins dedans tant dans ma prépa que dans ma course. Pas top mais faudra faire avec.

Comme si ça ne suffisait pas, j'ai déjà eu le droit de faire 2 plats ventre. Pas de bobos à part ma fierté un peu égratignée. Décidément c'est un jour sans.

Je continue malgré tout ma course car je me suis fait une promesse et il est hors de question que je ne la tienne pas.

Mes mollets me rappellent soudain que je n'ai pas assez bu. Dès débuts de crampes apparaissent et m'accompagnent pendant quelques kilomètres. Je bois un peu plus histoire de les faire disparaitre.



Le dernier ravito arrive, Isa est bien-sur au rendez vous. On échange encore quelques mots et on se donne rendez vous à l'arrivée.

Cette partie est la moins sympa je trouve. Les singles que nous arpentons depuis le début laisse place à des chemins larges et plats. Et forcement, vu ma forme du jour, ce n'est pas à mon avantage.

Doucement mais surement, la fin de la course se profile. Une longue côte, une descente et il ne restera que du plat.

Le passage sur le barrage de Poses devant se faire en marchant, j'en profite pour ranger mes bâtons et prévenir Isa que je serai bientôt là.



La barre des 7h n'étant plus réalisable, je décide malgré tout de me botter le C... histoire de limiter la casse. Cela me permet de gratter quelques places.

J'arrive au lac de Poses. Encore quelques mètres et j'en fini avec cette course. Mais avant de passer la ligne, comme je me l'étais promis, je fais un petit signe vers le ciel en hommage à celui qui nous a quitté récemment. Ce n'est pas grand chose mais j'y tenais. C'est ma façon de lui souhaiter bon voyage.

je finis ces 52 Km en 7h07 et 157éme/350. Bien content d'en avoir fini avec cette course et de retrouver enfin Isa. Mon manque de vitesse sur le plat me reste en travers de la gorge, mais bon malgré cela je suis dans la 1ère moitié donc ce n'est pas si mal.

Maintenant place à un peu de recup avant de m'aligner dans 15 jours sur les 7km du dernier relais Ekiden du marathon Seine Eure avec des collègues du boulot.

@ bientôt pour la suite de mes aventures

 


Autre news:
07/10/2018 : Trail des Rois Maudits version 2018
02/06/2017 : Le Chartreuse trail festival jour 3
01/06/2017 : Le Chartreuse trail festival jour 2
31/05/2017 : Le Chartreuse Trail Festival : jour 0 et 1
07/04/2017 : Yvetotrail : un trail vous avez dit un trail ?
21/03/2017 : Une année qui commence sur les chapeaux de roues
24/12/2015 : un dernier p'tit trail pour bien finir l'année
07/10/2015 : Le trail de l'Estran : une balade entre terre et mer...
05/04/2015 : Un petit trail pour bien commencer l'année...
04/01/2015 : Un petit dernier coup d'oeil sur 2014...


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35